Quel type de boutique en ligne me correspond et quel outil me convient le mieux ?

Vendre en ligne ? Pas de problème ! Si, peut-être ? L’idée d’ouvrir sa propre boutique en ligne est tentante, surtout quand on a déjà un commerce et des produits que l’on aimerait pouvoir vendre aussi sur Internet. On se dit : « Tout le monde gagne de l’argent sur Internet, pourquoi pas moi ? ». À priori, pourquoi pas. Mais il faut tout de même se poser certaines questions, comme « Quel type de boutique en ligne dois-je choisir pour me lancer ? » ou autrement dit, « Quel type de boutique en ligne me correspond ? ».

Dans cet article, découvrez les 6 questions à vous poser pour vous faire une meilleure idée du type de boutique qui vous correspond. Prenez 30 minutes et répondez à ces questions pour vous éviter trop de frustration et de stress par la suite.

1. Quel est mon profil et qu’est-ce que je veux vendre ?

T-shirts, livres, musique ou bien tout à la fois ? Commencez par dresser une liste des produits que vous souhaitez vendre dans votre boutique en ligne. S’agit-il du même type d’articles avec différentes variantes, comme par exemple des t-shirts dans différentes couleurs et tailles ou plutôt de produits que vous pouvez présenter par catégories, comme par exemple des livres classés par genres (policiers, romans, etc.) ? Peut-être s’agit-il simplement de produits numériques que vous souhaitez proposer en téléchargement ? Tous ces éléments sont à prendre en compte dans le choix de votre boutique en ligne, afin que le système choisi réponde entièrement à vos besoins spécifiques.

2. De quoi suis-je capable et pour quelles raisons ?

Le critère primordial ici est de savoir si vous vous situez plutôt dans la catégorie des débutants ou des experts. Si vous êtes habitué à programmer vous-même vos applications Web et si des termes tels que MySQL et PHP font partie de vos préoccupations, alors vous avez besoin d’une autre solution que celles qui vous guident pas à pas dans la création de votre e-boutique. Pour une personne expérimentée, télécharger la nouvelle version d’une application d’e-commerce et l’installer sur son propre serveur n’est pas un problème, contrairement à un novice pour qui ce sera plus compliqué. Parmi les systèmes de création d’e-boutiques, on distingue généralement les boutiques hébergées, proposées en location (Software as a Service, SaaS) et les systèmes dits « open source », qui se démarquent par les nombreuses possibilités de personnalisation offertes aux développeurs.

3. Où faire apparaître mes produits pour qu’ils soient bien visibles ?

Certaines solutions e-commerce vous permettent de proposer vos produits non seulement sur votre site Internet, mais aussi sur des marketplaces et portails externes, comme par exemple Amazon et/ou eBay. Cela présente bien entendu des avantages et des inconvénients. En effet, ces plateformes ont l’avantage d’attirer un certain nombre de visiteurs, qui pourront ainsi trouver et acheter vos produits. Cependant, elles souhaitent elles aussi être rémunérées (généralement par un pourcentage du prix de vente). Par ailleurs, vous n’êtes évidemment pas le seul prestataire et devez donc faire face à une forte concurrence. Proposer vos produits sur ce type de plateformes peut toutefois vous aider à booster votre business en ligne. De plus, il est aujourd’hui indispensable d’avoir une boutique en ligne compatible avec les smartphones : vos clients doivent être en mesure de vous trouver depuis leur téléphone mobile. Il peut même être intéressant pour vous de présenter vos produits sur votre page Facebook pour permettre à vos fans et followers de suivre votre boutique sur les réseaux sociaux.

4. Comment faire pour que ma boutique soit trouvée facilement ?

De la même façon que pour un gérant de magasin dans une grande ville, la principale question pour le propriétaire d’une boutique en ligne est : comment faire pour que l’on me trouve ? Dans une grande ville, l’emplacement d’un magasin est évidemment décisif pour sa fréquentation. Pour une boutique en ligne, on parle du « positionnement » ou du « classement » dans les moteurs de recherche, qui correspond à la place à laquelle apparaît votre boutique en ligne dans un moteur de recherche comme Google par exemple. Ce classement est établi par le moteur de recherche, mais en mettant en place certaines mesures d’optimisation du référencement (SEO), il est possible d’agir pour obtenir un meilleur résultat. Les bonnes solutions e-commerce proposent des outils d’aide au référencement. Il peut donc être intéressant pour vous d’insérer des annonces ciblées sur Internet dès le lancement. Ces publicités sur les moteurs de recherche (SEA/SEM) sont en effet un bon moyen pour faire connaître votre boutique. Il est possible de définir très précisément quels cœurs de cible doivent voir l’annonce et à quel moment. Là encore, il existe des outils et services très utiles dans ce domaine.

5. Où se trouve la boutique ?

L’environnement technique, dans lequel sont sauvegardés le logiciel et les données de la boutique, joue un rôle essentiel dans son niveau de performance, ce qui correspond pour vos clients à la vitesse de chargement des pages de votre boutique. Plus le logiciel est lent, plus le temps de chargement d’une page est long. Les clients vont vite voir ailleurs s’ils doivent attendre plusieurs secondes à chaque fois qu’une page se charge. C’est encore pire lorsque l’infrastructure serveur est défaillante car dans ce cas, c’est toute la boutique hébergée qui n’est plus accessible, ce qui résulte en un manque à gagner. Pour tous ceux qui souhaitent gérer eux-mêmes leur boutique en ligne en intégralité, il est recommandé de vérifier la disponibilité garantie, par ex. 99 ,99 %, avant de choisir leur hébergeur Web. Pour les autres, peu expérimentés techniquement, il est conseillé d’opter pour une solution incluant l’hébergement Web. Ce type de solution permet en effet de se concentrer uniquement sur sa boutique en ligne, sans se soucier de l’hébergement.

6. Qui est autorisé à faire quoi ?

Au préalable, réfléchissez également à qui prendra en charge la maintenance de la boutique. Vous-même, un employé ou plusieurs personnes à la fois ? Dans ce dernier cas, doivent-elles toutes avoir les mêmes attributions ou les accès à certains domaines sensibles comme la facturation et la logistique doivent-ils être limités à une personne en particulier ? Si tel est le cas, il est essentiel que le système choisi permette la gestion des droits/rôles. Pour les boutiques de petite envergure, cet aspect est moins pertinent puisqu’elles sont généralement gérées par une seule et même personne.

Comme vous pouvez le constater, il est important de se poser les bonnes questions avant de se lancer. Construire sa boutique en ligne demande un certain effort. Ce serait vraiment dommage que vous vous rendiez compte, une fois l’euphorie du début passée, qu’il vous manque une fonction essentielle. Voici donc mon astuce pour éviter tout désagrément futur : pour choisir votre solution de création d’e-boutique en toute tranquillité, optez pour un outil qui offre une phase d’essai gratuite ou une garantie satisfait ou remboursé. Vous pourrez ainsi confirmer votre choix sans prendre de risque.

Que pensez-vous de la création de site e-commerce ? Avez-vous déjà conçu une boutique en ligne ? Faites-moi part de votre avis et de votre expérience !

Catégorie: Conseils & astuces | e-Commerce
0 commentaire0

Votre commentaire