Kubernetes – Le futur des containers

Que signifie Kubernetes et comment est-ce lié au cloud ? Sebastian Scheele, fondateur de l’entreprise IT Loodse, nous présente Kubernetes et nous explique pourquoi cela constitue une révolution pour les solutions containers.

1&1: Quand on évoque la technologie container Docker, le nom de Kubernetes revient souvent– en quoi cela consiste et comment est-ce lié à Docker ?

Scheele: Pour faire simple, commençons par présenter Docker : Le terme anglais Docker vient du milieu portuaire à l’instar du terme container. Auparavant, un docker était un ouvrier qui chargeait et déchargeait la cargaison des navires. D’où le nom de Docker : il s’assure que le container fonctionne correctement, le charge et le décharge avec les applications utilisées dans le cloud.

Kubernetes, développé à l’origine par Google, va au-delà et se charge de l’organisation du container. Cela signifie que les utilisateurs doivent seulement s’assurer que leurs applications s’exécutent correctement sans se préoccuper de savoir où cela s’effectue. Pour les entreprises utilisant des solutions containers, il est essentiel de disposer à la fois d’un logiciel qui exécute le container, comme Docker, et une solution d’orchestration comme Kubernetes.

1&1: Quels avantages Kubernetes offre-t-il à l’infrastructure cloud d’une entreprise ?

Scheele: Les entreprises peuvent tirer profit de diverses manières d’une technologie née dans le cloud comme les containers. En effet, elles sont plus efficaces, plus flexibles, plus rapides et facilitent la maintenance. Mais ils sont par-dessus tout évolutif.

Auparavant, les dépenses en temps et ressources humaines pour mettre en place des solutions évolutives étaient élevées. C’est pourquoi de nombreuses entreprises n’ont toujours pas recours aux technologies cloud. Mais les outils d’orchestration tels que Kubernetes ont changé la donne. Celui-ci permet aux entreprises de mettre en place une solution container en peu de temps. Par ailleurs, Docker et Kubernetes sont des programmes open source et leur licence est gratuite. Les solutions container s’adressent donc à un large marché et ne sont plus exclusivement réservées aux leaders mondiaux comme Google, Ebay, etc.

1&1: Sur quoi travaillez-vous en ce moment et qu’appréciez-vous le plus dans Kubernetes ?

Scheele: Kubernetes est une solution prête à l’emploi qui aide les entreprises à préparer leur infrastructure IT au futur. Un grand nombre de spécialistes parlent d’une révolution container et je considère qu’ils ont raison. Je pense que le container IT s’imposera comme une technologie de référence dans quelques années. Les solutions d’orchestration comme Kubernetes sont des précurseurs et contribuent de façon importante à l’essor de cette technologie.  En ce moment j’aide des clients à migrer leurs applications sur Kubernetes et à y intégrer de nouvelles applications. Même si Kubernetes a simplifié la technologie container, il faut toujours adapter les applications pour qu’elles s’exécutent sans accro dans ce nouvel environnement. Les entreprises manquent souvent d’expertise et d’expérience avec la technologie container comme avec Kubernetes. C’est pour cette raison que la connaissance, l’engagement et la multiplication des interactions sont si importants dans mon secteur.

1&1: Prévoyez-vous des développements futurs pour Kubernetes ?

Scheele: Kubernetes évolue très rapidement. Tous les trois ou quatre mois,  nous sortons une nouvelle version améliorée. L’utilisation d’une technologie container peut être parfaitement adaptée à l’entreprise qui l’utilise. Je pense également que dans un futur proche, il y aura de plus en plus de développement autour de  Docker et de Kubernetes qui automatiseront et faciliteront davantage l’utilisation des solutions container.

En ce moment nous travaillons pour augmenter le nombre de clusters de containers basés sur Kubernetes qui pourraient fonctionner efficacement. Ou encore comment établir différents droits d’accès pour les équipes d’une entreprise, de telle sorte que certaines personnes puissent avoir accès aux containers et clusters contenant des données sensibles par exemple. Mais nous sommes seulement au début d’un long processus, au cours duquel le monde des containers évoluera constamment et deviendra plus professionnel.

Profilbild_Sebastian

À propos de Sebastian Scheele

Sebastian Scheele est le fondateur de Loodse, start-up IT située à Hambourg. Son équipe offre des conseils aux entreprises qui souhaitent adopter des solutions container et développe leurs propres logiciels basés sur Kubernetes pour orchestrer plusieurs clusters.

Avant de créer sa propre entreprise, il a travaillé dans le domaine pendant plus de dix ans, entre autres pour SAP, le créateur de logiciels qui développe SAP Hana et en tant que consultant pour d’importants clients.

Catégorie: 1&1 Cloud App Center
0 commentaire0

Votre commentaire