Focus sur une tendance: l’Internet des Objets

L’Internet des Objets (IoT : Internet of Things) ne se limite pas à la communication entre votre frigo et votre four. Toute personne ayant une montre connectée ou un bracelet GPS, également appelés technologie portable, contribuent à ce phénomène. Cette connexion est d’autant plus forte dans l’industrie. Vous êtes perdu ? Nous vous aidons à mieux comprendre ce qu’est l’Internet des Objets.

Comment ça fonctionne

L’idée principale est que les objets puissent se mettre à jour automatiquement et communiquent entre eux via Internet. Pour cela, chaque appareil dispose d’une connexion réseau et de sa propre adresse IP. Il est également équipé de processeurs, de capteurs et d’une technologie réseau. Ces capteurs font le lien entre le monde réel et le monde numérique en prenant en compte le lieu, la température, les déplacements ou même la luminosité de l’environnement.

Si un utilisateur envoie une demande de renseignement à un objet connecté à partir d’un terminal (smartphone, PC, tablette), les données recueillies par les capteurs sont rendues disponibles. L’utilisateur est alors en mesure de réagir et d’adapter les caractéristiques de l’objet connecté à la situation. Les données générées peuvent être stockées dans le Cloud, une base de données locale, un terminal ou directement dans l’appareil connecté. Le stockage de données dans le Cloud permet de faciliter l’échange de données entre les services administratifs et les appareils.

L’objectif de cette connexion intelligente est de simplifier la routine quotidienne, y compris au travail. Son plus grand potentiel réside cependant dans l’automatisation totale : ainsi, les objets connectés peuvent prendre complètement en charge les tâches quotidiennes et pas seulement partiellement.

Maison intelligente vs industrie 4.0

La « Maison intelligente » fait référence à une connexion entre tous les dispositifs disponibles au sein d’un foyer. Grâce au contrôle central de tous les appareils de la maison, la qualité de vie peut être améliorée et les énergies peuvent être utilisées plus efficacement.

L’industrie 4.0 fait référence à un équipement constitué de machines disposant de techniques modernes d’information et de communication. Cela signifie que les usines intelligentes et connectées qui sont construites disposent de chaînes de production complètes capables de communiquer via M2M (communication entre machines ou « machine-to-machine »). Ainsi, plusieurs processus peuvent être finalisés efficacement et à bas coût. Pour l’instant, l’IoT est utilisé par les entreprises afin d’optimiser la production et la distribution. Dans un futur proche, l’apparition de nouveaux produits, solutions et services est fort probable.

L’IoT et la sécurité

Au cours de débats récents, la sécurité des données de l’IoT a été remise en question car cette connexion toujours plus importante peut également augmenter les risques de sécurité. D’un côté, cette technologie interfère avec des secteurs extrêmement sensibles, comme l’énergie. D’un autre côté, les objets connectés n’ont parfois pas les mesures de sécurité adéquates, obligeant ainsi les entreprises à s’adapter à de nouvelles exigences de sécurité. À l’heure actuelle, il n’existe aucune méthode fiable permettant d’évaluer le niveau de sécurité d’un objet connecté, ce qui rend la protection des données difficile à vérifier.

Pourtant, cette tendance mérite d’être observée de près. Elle n’est peut-être pas complètement développée et nécessite des réglementations légales, mais elle a un potentiel énorme et pourrait mener à la fusion des mondes numérique et physique.

Bénédiction ou malédiction – quel est votre avis ?

Catégorie: Culture Web
0 commentaire0

Votre commentaire