Domaine de premier niveau et autres : Le glossaire du domaine – Première partie

Vous souhaitez enregistrer un domaine ? Il existe sans doute de nombreux termes et raccourcis que vous ne connaissez pas. Nous avons donc créé un glossaire regroupant les principaux termes de l’hébergement de noms de domaine. Nous commençons ici par les définitions de base : qu’est-ce qu’un domaine ? Et comment se différentient les sous-catégories ?

Domaine :

Aujourd’hui, il est fréquent que les entreprises et individus soient présents sur Internet. Pour que cette présence sur Internet soit visible, il faut qu’elle soit cohérente avec le nom du domaine, par exemple https://www.1and1.fr. Ce nom de domaine est intéressant car les mots sont plus simples à retenir qu’une suite de chiffres qu’utilisent les ordinateurs en arrière-plan. Ceux-ci attribuent une séquence numérique spéciale à chaque site internet, il s’agit de la fameuse adresse IP.

Dans le Domain Name System (DNS), les composants d’un domaine sont divisés hiérarchiquement de manière précise de gauche à droite et sont composés du Domaine de premier niveau (TLD), du Domaine de deuxième niveau (SLD) et du Domaine de troisième niveau (sous-domaine) : https://www.1and1.fr.

Domaine de Premier Niveau (TLD) :

Le Domaine de Premier Niveau est la dernière partie d’un nom de domaine, celle qui suit le point. Les extensions de nom peuvent être divisées en trois groupes : tout d’abord le Domaine de Premier Niveau Générique ou Général (gTLD), par exemple .com, .org ou .net. Ensuite vient le Domaine de Premier Niveau propre à chaque pays. Plus de 200 codes de pays constituent ces Domaines de Premier Niveau Nationaux (ccTLD) : .us pour les États-Unis, .fr pour la France ou encore .es pour l’Espagne. De nouveaux Domaines de Premier Niveau (nTLDs) ont été lancés progressivement depuis 2013. Ces derniers incluent des extensions de domaine courtes et faciles à retenir comme .xyz, .shop ou .newyork.

Domaine de Deuxième Niveau (SLD) :

Le Domaine de Deuxième Niveau confère à votre site internet son nom unique et se place avant le TLD. Il peut s’agir par exemple du nom d’une institution ou d’une entreprise (1and1.fr). Grâce à cette désignation caractéristique, le nom et la marque des SLD sont protégés.

Domaine de Troisième Niveau :

Le Domaine de Troisième Niveau est également connu sous le nom de Sous-domaine. Il permet d’organiser les sites internet de façon logique et structurée. Cela peut s’avérer utile si les filiales, départements et secteurs ainsi que les langues utilisées doivent être inclus dans l’adresse du site web. Voici quelques exemples de l’utilisation du Domaine de troisième niveau par 1&1 : http://blog.1and1.fr/ ou http://newsroom.1and1.fr.

Le saviez-vous ? Le sous-domaine le plus utilisé est probablement le standard internet www (World Wide Web).

Domaine de Premier Niveau national :

Les ccTLD sont propres à un pays voire même une région et sont composés d’un code à deux lettres représentant le pays, par exemple .de (Allemagne), .fr (France), .it (Italie), .uk (Royaume-Uni), .us (États-Unis) et .mx (Mexique). Il existe plus de 200 codes de pays. Consultez le 1&1 Digital Guide pour en apprendre plus sur les ccTLD.

Domaine de Premier Niveau générique :

Il existe une vingtaine de Domaines de Premier Niveau génériques (gTLD) comportant trois lettres ou plus. Ils sont divisés en Domaines de Premier Niveau sponsorisés (sTLD) et non sponsorisés (uTLD). Un TLD sponsorisé est contrôlé, offert et financé par une entreprise ou une organisation. Par exemple, .gov ou .mil sont des domaines exclusivement utilisés par le gouvernement et l’armée des États-Unis. D’ailleurs, les TLD génériques les plus importants ne sont pas sponsorisés et sont administrés par l’ICANN et l’Internet Society. L’un des plus célèbres d’entre eux, .com est le TLD le plus enregistré au monde avec environ 127 millions d’enregistrements.

Les Domaines CNOBI :

Cet acronyme est formé à partir des initiales des cinq extensions de domaine génériques .com, .net, .org, .biz et .info. Ils sont spécialisés dans certains domaines d’application, mais peuvent également être enregistrés sans restriction.

  • .com (= commercial) : pour les entreprises et les sociétés commerciales
  • .net (= network) : pour les réseaux (informatiques)
  • .org (= organisation) : pour les organisations commerciales ou à but non-lucratif
  • .biz (= business : pour les sites internet ayant un but commercial (ex : entreprises, travailleurs indépendants, professionnels)
  • .info (= information) : pour les sites d’information

Les nouveaux Domaines de Premier Niveau :

Les “vieux” Domaines de Premier niveau (gTLD et ccTLD) ont une gamme d’adresses internet limitées car elles sont nombreuses à être déjà utilisées. C’est pour cette raison que les nouveaux Domaines de premier niveau ont été créés : ces nouvelles extensions offrent la possibilité aux utilisateurs d’enregistrer des adresses internet courtes et concises, ce qui leur permet d’être facilement reconnaissables. Il existe par exemple des nTLD avec une référence locale (.alsace, .paris, .bretagne), pour des activités ou des centres d’intérêt (.vin, .sport, .cloud) ainsi que pour des secteurs d’activité (.restaurant, .maison, .boutique). Rendez-vous sur notre site pour découvrir la liste complète de tous les nTDL disponibles.

Nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur le Domain Name System (DNS) dans la deuxième partie de cette série : l’abréviation URL et les serveurs racine.

 

Catégorie: Conseils & astuces | Culture Web | Domaines
0 commentaire0

Votre commentaire